TPI
Ligne

Voir, toucher ou juger ?

1. Peut-on réellement voir un cube ? Pour répondre sérieusement à la question, savoir de quoi on parle. Qu'est-ce donc qu'un cubeCube : corps solide ayant six côtés carrés égaux. ? Est-il possible de voir en même temps ce qui constitue la définition du cube ? A un moment précis, combien de côtés peut-on voir ? Qu'en conclure sur ce que nous appelons "voir un cube S'interroger notamment sur le rôle de la mémoire et de l'imagination..." ?
2. Peut-on réellement toucher un cube ? Il y a là aussi une certaine illusion "On soutient communément que c'est le toucher qui nous instruit, et par constatation pure et simple, sans aucune interprétation. Mais il n'en est rien. Je ne touche pas ce dé cubique. Non. Je touche successivement des arêtes, des pointes, des plans durs et lisses, et réunissant toutes ces apparences en un seul objet, je juge que cet objet est cubique."
(Citation d'Alain extraite de "Eléments de philosophie", Livre premier, chapitre premier.)
Pouvons-nous avoir autre chose que des expériences partielles de contact du cube ? Si non, qu'est-ce qui nous permet de les réunir en une expérience globale Voir l'interrogation de Platon, dans le "Théétète", qui se demande par quel sens on connait la réunion des perceptions des différents sens en un seul objet. qui n'existe pas en tant que telle ?
3. Exercice d'assouplissement. Prendre un autre objet que le cube, et retenter la même démarche interrogative.
4. Version libertine : comment connais-je le corps de l'aimé(e) ? Est-ce par vision ? Par toucher ? De mémoire ? Par Imagination ? Tenter une courte analyse de la situation, en prenant éventuellement compte qu'entre en jeu en ce cas une part de fantasme plus importante que dans le cas du cube (sauf perversion spéciale...)

* Un TPI complémentaire :Voir sans avoir vu.

Ligne

Sommaire